browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Et encore un tas de choses à loger dans les sacs…

Posted by on 18 janvier 2014

Pour l’hygiène

  • 1 savon de Marseille à usages multiples (cheveux, corps, linge…)
  • 1 brosse à ongles ( pour frotter le linge  quand il n’y a pas de planche à laver dans les campings.  La planche à laver est une invention géniale! 😉
  • 5 serviettes en microfibres
  • 2 rouleaux de papier toilettes ( 1 seul aurait suffit car il yen avait quasi toujours dans les campings )
  • élastiques à cheveux
  • éponge et liquide vaisselle
  • 1 flacon de déodorant
  • 2 gants de toilettes (le clair pour le visages des enfants et le sombre pour le change de Tigourou)
  • des couches jetables écologiques ( je n’ai pas osé emmener les lavables)
  • une bassine (pour faire la vaisselle, servir de baignoire aux enfants, ou en bac à linge sale)
  • une corde à linge, des pinces et de mousquetons pour la fixer aisément

Les vêtements

Chacun avait un sac en tissu léger pour ranger son trousseau qui contenait:

  • 1 cycliste par adulte
  • 1 culotte de cycliste femme (qui m’avait été prêté et n’a servi qu’une fois car je n’étais pas à l’aise avec)
  • 2 t-shirts à manches courtes
  • 1 t-shirt à manches longues
  • 1 short
  • 1 pantalon
  • 1 legging pour les filles
  • 1 gilet en coton
  • 1 gilet en polaire
  • 1 imperméable léger
  • 3 paires de chaussettes
  • 3 culottes
  • 1 pyjama chaud
  • 1 chapeau
  • 1 paire de lunettes de soleil
  • 1 paire de baskets
  • 1 paire de sandales
  • des cols légers en cas de mauvais temps ou pour mettre dans les cheveux
  • 3 paires de guêtres pour les enfants en cas de froid (n’a servi qu’une fois)

Ce paquetage est amplement suffisant par temps sec mais inadapté par temps humide. En arrivant au dernier camping, même avec le chauffage dans le mobile-home (oui le luxe après 11 jours de tente), ça ne séchait pas. Pour la prochaine fois nous prévoierons d’acheter des vêtements plus techniques, légers, fins, chauds, qui ne se tachent peu  et sèchent rapidement, et bannir le joli débardeur double épaisseur ou les jeans!

Les documents nécessaires au voyage

  • la carte famille nombreuse pour bénéficier des tarifs réduits dans les musées, châteaux et dans le train du retour.
  • les cartes d’identité
  • les moyens de paiement
  • les cartes de l’itinéraire (L’Indre et Loire a édité des très bonnes carte qui permettent de savoir exactement où l’on est, mais elles ne se font plus)
  • le topos guide de la Loire à vélo
  • un livre sur la faune et la flore ( lourd et ouvert seulement deux fois, il ne repartira pas!)
  • mon téléphone, pour me connecter au site La Loire à Vélo où j’avais préparé l’itinéraire et répertorier les campings et sites touristiques et me connecter à la page facebook de notre voyage)

Affaires diverses

  • 1 petit sac à dos par enfant avec 2/3 jouets , 1 cahier à dessins, des crayons, le doudou, des livres . (ils n’ont été ouvert qu’au maximum chacun deux fois, la prochaine fois il y n’ aura qu’un petit sac pour trois.)
  • 1 roman de poche pour maman  (jamais ouvert)
  • des crayons et un petit carnet
  • les maillots de bain et brassards
  • 2 compteurs de base

La pharmacie

Là où on essaye de gérer les « au-cas-où » qui ne servent pratiquement pas mais où une varicelle surgit! Pour toutes les petites urgences, il y avait:

  • des mouchoirs
  • un antalgique ( en différentes doses et présentation pour parer au plus pressé)
  • crème solaire (très utile)
  • pansements (même pas eu besoin!)
  • 2/3 dosettes de sérum physiologique (pour les poussières dans l’œil, les besoins de nettoyage, non utilisé)
  • Huile essentielle de Tea Tree (utilisée sur quelques boutons de varicelle)
  • Extrait de pépin de pamplemousse (non utilisé)
  • Huile essentielle de Ravinsara (non utilisée)
  • Huile végétale d’Arnica (utilisée pour les bleus et en prévention de courbatures)
  • Tube d’Arnica en granules homéopathiques ( idem que l’huile)
  • Mélange d’huiles essentielles pour les petites plaies (utilisée après ma chute)
  • crème de secours , complexe de fleurs de Bach (m’a aidé à repartir après ma chute)
  • compresses
  • Des granules homéopathiques (Gélsenium, Belladona, Allium Cepa, Ferum Phosphoricum, , Apis Melifica, Bryona)
  • Spray anti-insectes
  • Strips
  • Teinture mère de Calendula (utilisé sur les boutons de varicelle)
  • Huile essentielle de Lavande

MISE EN GARDE: Cette liste est là pour vous servir de base ou d’exemple mais elle n’est en aucun cas la liste à suivre,  il appartient à chacun d’en parler à son médecin ou à une personne compétente. Je ne vous recommande pas de vous y tenir  ou d’utiliser l’un des produits de cette liste sans un avis médical.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *